Actu

Pourquoi et comment choisir un emballage recyclable ?

Même si l’utilisation de l’emballage recyclable est aujourd’hui plus populaire que jadis, ce concept reste tout de même méconnu par certaines personnes. Pourtant, les emballages s’utilisent dans presque tous les secteurs d’activité. Depuis le packaging des produits jusqu’à leur envoi dans les cartons d’expédition, l’emballage joue un rôle de référence. Vous pouvez toutefois donner une seconde vie à un emballage après usage à travers le recyclage. Voici pourquoi et comment le faire.

Quel est l’intérêt d’utiliser un emballage recyclable ?

L’emballage recyclable est un contenant déjà utilisé et qui peut être valorisé à nouveau et transformé en une autre matière. En clair, vous faites le tri des matières qui composent l’emballage. Ces dernières seront alors utilisées dans le processus de fabrication d’un nouvel emballage ou d’un nouveau produit.

A voir aussi : Les différents types d'attestation d'assurance responsabilité civile

L’emballage obtenu à partir du tri et du recyclage d’autres matières sera alors appelé : emballage recyclé. Cela étant, une cannette de boisson peut être recyclée afin de servir à la fabrication d’un cadre de vélo par exemple. Le recyclage permet de multiplier les fonctions et donc, les usages d’un emballage.

Pour en venir à l’intérêt d’utiliser un emballage recyclable, cela s’inscrit dans une logique écoresponsable. En effet, une telle utilisation permet de faire une consommation durable et responsable de l’emballage. En optant pour ce choix, vous participez à une meilleure gestion des déchets. En conséquence, vous vous engagez pour la lutte climatique.

A lire en complément : Lio, maman de six enfants : qui sont-ils et qui sont les papas ?

Avec une plus grande croissance de l’utilisation des emballages recyclables, vous limitez la production des emballages à usage unique. Vous protégez également les ressources naturelles grâce à la réduction du volume de déchets. De nombreux avantages sont à tirer aussi bien sur les plans écologiques que climatiques.

Par ailleurs, il faut préciser que le recyclage des emballages peut se faire aussi bien dans un contexte privé qu’en entreprise. Cela dit, si vous êtes responsable d’une société qui s’est engagée dans une logique écoresponsable, trier et revaloriser des emballages déjà utilisés est un excellent choix. De nombreuses entreprises intègrent cette action dans leur stratégie RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Comment choisir un emballage recyclable ?

choisir un emballage recyclable

La capacité d’un emballage à être recyclé ou non dépend de sa composition. Ainsi, les matières comme le papier, les plastiques, le bois, l’acier et le verre peuvent être facilement recyclés. Il en est de même pour l’aluminium. Ainsi, il est possible de recycler la plupart des emballages ménagers.

Toutefois, il est nécessaire de faire une nuance. Il ne suffit pas qu’un emballage soit conçu avec l’une ou plusieurs de ces matières pour être recyclable. D’ailleurs, s’il y a plusieurs types de matières dans un seul emballage, il sera difficile de le recycler. La raison est que le traitement sera plus difficile, que ce soit manuel ou automatique.

Face à cette limite, il est important de chercher à identifier les éléments qui font qu’un emballage est recyclable ou non. Les éléments indicatifs qui peuvent vous servir de repère sont des logos ou des pictogrammes. Généralement, ces derniers sont issus d’un label de certification. Toutefois, certains sont aussi choisis à titre indicatif.

Si vous êtes en France, vérifiez le point vert sur l’emballage pour savoir s’il est recyclable ou non. C’est un label apposé généralement sur les emballages ménagers. Il porte le message selon lequel le fabricant de l’emballage est partisan du principe de revalorisation des déchets et qu’il s’y engage.

Outre le point vert, vous pouvez aussi vérifier la présence du ruban de Möbius sur l’emballage pour savoir si vous pouvez le recycler ou non. Il s’agit ici d’un pictogramme constitué de trois flèches formant un triangle. Chacune de ces flèches pointe vers l’empennage de l’une des deux autres. Dans certains cas, le ruban de Möbius peut être accompagné d’un pourcentage. Ce dernier représente le taux de matière que vous pouvez recycler dans l’emballage.

Le triman est un autre pictogramme qui permet d’identifier un emballage recyclable. C’est le symbole qui atteste du respect de l’entreprise de fabrication des règles en vigueur pour le tri des emballages. Autrement dit, si l’emballage en question porte cette indication, il ne faudra pas le jeter à la poubelle.

Pour son traitement, il faudra juste le trier dans les bacs de tri qui sont prévus à cet effet. Si l’emballage est en aluminium et qu’il est recyclable, vous remarquerez qu’il y a sur celui-ci, un symbole aluminium. Dans ce cas, vous n’avez rien d’autre à faire que de le mettre dans la benne de tri pour lui donner une seconde vie.

Si vous avez aussi un verre d’emballage, vous pouvez le recycler. C’est un autre pictogramme qui indique que le verre peut être réutilisé. Vous auriez participé à cette lutte écologique en mettant un tel emballage dans un bac ou dans un conteneur à verre prévu par les municipalités.

Par ailleurs, il faut dire que tous les plastiques ne sont pas recyclables. Pour identifier ceux qui le sont, il faudra vérifier le pictogramme « plastique » sur l’emballage. Il est représenté par un triangle suivi d’un chiffre (compris entre 1 et 7). Chaque chiffre représente un type de plastique et indique si ce dernier peut être recyclé ou non.