Famille

Connaissez-vous la tocophobie, ou peur de la grossesse?

Certaines femmes ont une grande peur de la grossesse et de l’accouchement. Ce phénomène est de plus en plus fréquent et appelé la tocophobie. En effet, il s’agit d’un syndrome psychologique qui peut être causé par plusieurs facteurs. Qu’est-ce concrètement que la tocophobie ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles en sont les causes ? Éléments de réponses ci-dessous.

Qu’est-ce que c’est que la tocophobie ?

Bien qu’il soit toujours méconnu par un bon nombre de personnes, le syndrome de la tocophobie est un mal psychologique. De nombreuses femmes en souffrent chaque jour dans le monde. Elle a fait son apparition dans les années 1997 et se traduit souvent par une grande peur de l’accouchement et de la grossesse.

Lire également : Enfant qui a peur du noir : comment réagir ?

Plusieurs femmes finissent d’ailleurs par ne plus la gérer au point de demander un accouchement par opération chirurgicale. Il y en a qui font recours à l’avortement afin de se sentir mieux. Selon les psychiatres, il existe trois types de tocophobie : les tocophobies primaire, secondaire et celle associée à la dépression anténatale.

La tocophobie primaire apparait généralement quand la femme est primipare. Elle peut être associée à un trouble mental et survenir suite à un abus sexuel. Quant à la tocophobie secondaire, le vécu d’un accouchement difficile par la femme peut la déclencher. Par ailleurs, certaines recherches démontrent que les hommes peuvent également souffrir de ce phénomène.

A voir aussi : Comment contacter la CAF ?

Quels sont les symptômes de la tocophobie ?

Les personnes touchées par la tocophobie peuvent présenter de nombreux symptômes qui leur sont propres. Ces symptômes sont liés à l’état d’esprit de la patiente par rapport à sa grossesse. Elle peut avoir peur de souffrir du manque d’appétit, du manque de sommeil et même avoir peur de sombrer dans la dépression. Il peut aussi arriver qu’elle ait des craintes liées aux éventuelles douleurs qui peuvent survenir pendant l’accouchement.

Certaines patientes vont jusqu’à envisager des décès lors de l’accouchement. Comme autres symptômes, figurent les maux de ventre réguliers, les nausées et vomissements. Il est possible qu’une femme n’étant pas enceinte souffre de ce mal. Généralement, ces types de patientes font tout pour éviter de tomber enceintes même si elles ressentent le désir d’avoir des enfants.

Que faire lorsqu’une femme souffre de tocophobie ?

Il existe de nombreuses solutions qui peuvent être adoptées pour rassurer une patiente souffrant du syndrome de tocophobie. La première piste envisageable est de faire recours à un psychologue qui va l’aider à surmonter ce problème. C’est d’ailleurs l’une des meilleures solutions proposées par les professionnels aux femmes souffrant de la tocophobie secondaire. Il est recommandé aux femmes enceintes de se faire assister par les sage-femmes en participant à des séances de préparation à l’accouchement. Les patientes peuvent aussi opter pour l’hypnose thérapeutique.